Sexe virtuel : Les meilleurs jouets sexuels, jeux et pornos VR en 2023

Il n’y a pas si longtemps, le summum de la technologie du sexe virtuel ressemblait à ceci :

( . ) ( . )

Je ne sais pas si cela nécessite un avertissement de nudité ?

Quoi qu’il en soit, le sexe virtuel a parcouru un long chemin depuis les années 1990. Aujourd’hui, nous disposons de la messagerie instantanée avec photos, du porno interactif, du chat vidéo haute définition et même de jouets sexuels qui peuvent se connecter les uns aux autres de n’importe où dans le monde.

Cela peut faire beaucoup à encaisser, et il y a beaucoup de choses que vous devez savoir si vous voulez prendre du plaisir à distance ou simplement rendre les choses plus ardentes avec votre partenaire actuel en ajoutant de nouvelles sensations.

Quelle que soit votre raison, vous êtes au bon endroit. Je vous propose une visite rapide pour vous mettre au courant de tout ce que vous devez savoir sur le sexe virtuel, afin que vous puissiez passer un meilleur moment et assurer votre sécurité et celle de votre intimité.

Prêt ? C’est parti.

Qu’est-ce que le sexe virtuel ?

Selon Wikipedia, voici la définition :

Le sexe virtuel est une activité sexuelle dans laquelle deux personnes ou plus – ou une personne et une persona virtuelle – se rencontrent par le biais d’une certaine forme d’équipement de communication pour s’exciter mutuellement par la transmission de messages sexuellement explicites. Le sexe virtuel décrit le phénomène quel que soit l’équipement de communication utilisé.

Définition de Wikipédia

Le « sexe virtuel » est-il simplement du sexe par téléphone ou par vidéo ?

C’était cela, il y a 10 ans peut-être, mais il n’a maintenant plus rien à voir. Fondamentalement, si cela implique l’internet ou deux appareils connectés et que du contenu sexuel de toute sorte est échangé, alors il s’agit de sexe virtuel.

Pourquoi les gens s’adonnent-ils au « sexe virtuel » ?

Pour le plaisir et l’excitation, bien sûr !

Les gens font du sexe virtuel parce qu’ils aiment ça.

Mais cela va plus loin. Le sexe virtuel est une super méthode pour les personnes dans des relations à longue distance. Il permet de maintenir l’intimité et se sentir plus connecté, tant sur le plan sexuel que romantique.

C’est aussi un excellent moyen de taquiner votre partenaire pendant que vous êtes au travail ou sur la route, pour garder le piment durant vos journées ensemble.

Il peut aussi être un être moyen de s’exhiber devant des inconnus. Les gens le font. Ou il peut être un moyen pour les gens d’apprendre à connaître et à explorer de nouveaux fantasmes. Certaines personnes veulent simplement avoir un orgasme avec une autre personne, même si elles ne sont pas ensemble en physique.

Et d’autres le font parce que c’est plus sûr que le sexe réel et/ou ne sont pas prêtes à avoir des relations sexuelles physiques avec leur partenaire actuel. Il peut donc s’agir d’un moyen peu risqué de vérifier si vous êtes compatible avec un partenaire sans avoir à toucher ses parties génitales au préalable.

Il y a donc toutes sortes de raisons pour lesquelles les gens s’adonnent au sexe virtuel.

Pourquoi certaines personnes sont-elles contre le « sexe virtuel » ?

Le sexe virtuel est super populaire et apprécié par beaucoup, mais il n’est pas sans ses détracteurs.

Alors pourquoi certaines personnes ne sont pas d’accord pour faire du goulou goulou numérique ?

Eh bien, une des raisons est que ce n’est pas fait pour tout le monde. Le sexe virtuel implique beaucoup de paroles, y compris des paroles salaces. Et cela peut être inconfortable ou même embarrassant pour certaines personnes, ce qui signifie que l’idée ne les excite pas forcément.

Et ce n’est pas grave. Il n’y a rien de mal à ne pas aimer quelque chose.

Une autre raison est le coût. Bien sûr, vous pouvez envoyer un SMS à quelqu’un n’importe où dans le monde avec un simple smartphone, mais tout le monde n’a pas un smartphone. Et avec l’inflation, ils ne sont pas toujours bon marché !

Et un téléphone n’est que le sommet d’un iceberg assez coûteux.

Ensuite, vous pouvez acheter des casques de réalité virtuelle, des jeux, des consoles, de nouveaux ordinateurs pour faire fonctionner les casques de réalité virtuelle, des jouets sexuels interactifs… la liste est longue et le compte en banque fond comme neige au soleil.

Toutes ces choses continueront à devenir moins chères avec le temps, mais il s’agit toujours d’un investissement important dans lequel certaines personnes ne veulent tout simplement pas s’engager.

La troisième raison, et probablement la plus courante, pour ne pas vouloir s’adonner au sexe virtuel : les dangers de le faire.

Vous n’aimez peut-être pas l’idée que votre partenaire virtuel enregistre et partage secrètement les photos explicites que vous lui envoyez, soit pour les garder pour lui (ce qui pourrait être effrayant), soit pour les partager avec ses amis ou les poster sur Internet (super effrayant et un vrai crime).

Les avantages du « sexe virtuel

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les gens n’en veulent pas, mais qu’en est-il de l’autre côté ? Qu’y a-t-il à gagner à faire du sexe virtuel ?

Pas mal, en fait.

La réponse évidente est que c’est plus amusant que de se masturber seul. Avec le sexe virtuel, vous pouvez accéder à tout un écosystème de choses excitantes à faire avec des personnes réelles (ou des personnalités artificielles, si vous préférez).

Pour beaucoup de gens, toutes ces choses sont un meilleur moment que la masturbation à l’ancienne.

Mais il existe des avantages plus surprenants auxquels vous ne pensez peut-être pas.

Par exemple, le sexe virtuel est une aubaine pour environ 4 % des Américains qui vivent actuellement une relation à distance. Sans parler de tous les autres dans le monde. Le sexe virtuel est un moyen pour rester connecté et attiré par son partenaire même si vous ne pouvez pas être physiquement ensemble.

Mais cela ne s’arrête pas là, et cela ne se termine pas nécessairement lorsque les couples peuvent se retrouver en personne.

Plusieurs de mes amies se sont adonnées au sexe virtuel pendant les confinements des deux dernières années et ont continué cette pratique même lorsque les règles de quarantaine ont été levées.

Elles ont élargi leurs horizons et, pour certaines d’entre eux, le sexe virtuel a été leur première incursion dans l’exploration de nouveaux fantasmes qu’ils n’avaient jamais essayés. Le sexe virtuel est donc un bon outil pour l’expérimentation et pour tester de nouveaux terrains.

Avec le sexe virtuel, vous pouvez connaître et pratiquer de nouveaux horizons que vous seriez peut-être trop nerveuse pour essayer en chair et en os. Vous pouvez avoir un plan à trois virtuel, échanger des fantasmes avec d’autres personnes, voir y apprendre de nouvelles astuces pour s’améliorer au lit.

Il y a donc beaucoup à gagner à s’exciter en ligne.

Les risques du « sexe virtuel

Le sexe virtuel est un bon moment, mais cela ne veut pas dire qu’il est totalement sûr tout le temps. Il existe des risques, tels que :

Les questions de confidentialité.

Il y a toujours le risque, faible mais présent, de hacks informatiques, d’escroqueries, de fuites de données et même de simples accidents. C’est une question sérieuse à considérer, et certaines personnes ne veulent tout simplement pas se mettre en danger de cette manière, ce qui est parfaitement raisonnable.

Questions juridiques

L’anonymat est un élément important de l’Internet. Les sites tels que Reddit et 4chan sont remplis de personnes prêtes et avides de jeux de rôle et de sextorsion. Cela ressemble un peu à une publicité douteuse, n’est-ce pas ?

Le fait de ne pas savoir qui est présent sur ces sites aide les gens à sortir de leur coquille et à prendre des mesures plus audacieuses. C’est probablement la principale raison pour laquelle ils sont prêts à avoir du sexe virtuel en premier lieu.

Mais comment savoir quel âge ils ont ? C’est fondamentalement impossible. Vous pouvez demander et ils peuvent mentir. Ce genre de chose peut vous attirer des ennuis avec la police, ce qui n’est pas bon.

Comment commencer (seul ou avec un partenaire) ?

En avez-vous vu assez ? Avez-vous décidé que le sexe virtuel est quelque chose dans lequel vous voulez vous engager ?

Super ! Voici comment commencer, que vous vous aventuriez seul ou que vous ayez déjà quelqu’un en tête pour vous amuser.

Sexting

Sexting signifie que vous et votre ou vos partenaires, vous vous envoyez des messages textuels érotiques, afin de créer une scène chaude dans votre imaginaire.

Il peut être doux et suggestif ou carrément coquin : le mieux, c’est que cela dépend entièrement de VOUS.

Assurez-vous d’obtenir le consentement pour toutes les images que vous envoyez ou recevez. Et le mieux, est d’avoir une conversation sur ce qui vous gêne ou non vous et votre partenaire.

Le sexting est idéal si vous ne disposez pas d’une bonne connexion Internet ou si vous ou votre partenaire êtes en public et que vous voulez le taquiner.

C’est un moyen fantastique d’entretenir les fantasmes tout au long de la journée et de préparer quelqu’un à l’action s’il doit vous voir plus tard dans la journée.

Et une dernière chose : il n’est pas nécessaire d’être deux !

Engagez une cam star

Le camming a explosé en popularité au cours de la dernière décennie, et il est facile de voir pourquoi il est si bien considéré.

Vous pouvez engager quelqu’un pour faire du sexe vidéo avec vous quand vous le souhaitez ! C’est incroyable.

Ce n’est PAS GRATUIT, bien sûr. Les cammeurs ou cammeuses peuvent faire des spectacles gratuits, mais pour obtenir ce que vous voulez, vous devrez payer.

Appeler un opérateur de téléphone rose.

Le sexe par téléphone est comme le précurseur du chat vidéo et du camming, et bien que ce soit de la vieille école, c’est toujours très amusant.

Appeler un opérateur est un excellent moyen de faire du sexe par téléphone, même si vous n’avez pas de partenaire engagé.

Il suffit de les appeler et de commencer à parler.

C’est particulièrement amusant si vous avez une imagination débordante ou si vous aimez parler de choses sales. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez choisir autre chose.

Regarder du porno ensemble avec des jouets sexuels VR

Si vous avez un partenaire avec qui profiter du sexe virtuel, voici un moyen amusant et technologiquement avancé d’améliorer votre jeu.

Vous aurez besoin de Casques VR et jouets sexuels compatibles bien sûr. Cela peut vous coûter pas mal d’argent, mais l’investissement en vaut la peine si vous prévoyez de le faire souvent.

Si vous vous procurez un casque VR, un dispositif de télédildonique (soit une machine à pipes automatisée, soit un gode qui se synchronise avec des scripts pornographiques) et un abonnement à un bon porno VR (il existe également des options gratuites limitées, si vous le souhaitez), alors cela vous coûtera entre 300 et 400 euros. Et doublez cela si vous êtes deux, évidemment.

Vous ou votre partenaire pouvez choisir une vidéo à regarder ensemble et commencer à utiliser vos jouets respectifs. Vous pouvez vous synchroniser avec les mouvements que vous voyez sur la vidéo, et comme il est partagé entre vous et votre partenaire, c’est beaucoup plus intime que de regarder un porno VR tout seul.

C’est peut-être l’option la plus coûteuse, mais c’est aussi l’une des plus convaincantes et réalistes des expériences sexuelles que vous pouvez avoir sans être dans la même pièce qu’un autre être humain.

Soirées sexe virtuelles

Ils sont exactement ce à quoi ils ressemblent. Une partie de sexe virtuelle peut être un groupe de personnes qui acceptent de participer à un appel vidéo de groupe pour se regarder se masturber en direct devant une caméra.

Cela peut être très amusant de le faire seul ou avec un partenaire à la maison pour explorer de nouveaux territoires et satisfaire les tendances voyeuristes ou exhibitionnistes que vous pouvez avoir.

Une autre option est de commencer à jouer à un jeu sexuel virtuel. Il en existe des tonnes, et elles ne cessent de s’améliorer. Beaucoup se synchronisent même avec les jouets de télédildonics pour une expérience plus réaliste.

Échange de liens pornographiques

Un moyen simple d’être coquin avec un partenaire qui est également instruit est d’échanger des liens vers vos clips pornographiques préférés.

Cela leur permet de se montrer mutuellement ce que vous aimez ou d’introduire de nouveaux fantasmes dans un environnement non menaçant, et vous aide à vous sentir plus proche de la sexualité de l’autre.

Il n’est même pas nécessaire que ce soit du porno. Vous pouvez échanger des photos de vos stars préférées, qu’elles soient adultes ou ordinaires, ou des scènes chaudes de vos films préférés, partout où votre imagination cochonne vous mène !

Envoi de notes audio sexy

Les smartphones peuvent prendre des notes audio et les envoyer via des applications de messagerie. Alors pourquoi ne pas intégrer un peu de son dans le processus ?

Vous pouvez parler de choses cochonnes, envoyer un enregistrement audio de vos gémissements pendant que vous vous masturbez, ou toute autre chose à laquelle vous pouvez penser – tout ce qui peut faire couler les jus créatifs (et autres) !

Jouet sexuel télécommandé

La télécommande est de plus en plus populaire dans les jouets sexuels. Des entreprises telles que Lovense, We-Vibey Kiiroo développent constamment de nouveaux jouets qui se connectent à votre téléphone ou à d’autres jouets depuis n’importe où dans le monde.

Vous pouvez donc contrôler le plaisir de votre partenaire, il peut contrôler le vôtre, ou vous pouvez même donner le lien à un étranger sur Internet (temporairement) et le laisser s’amuser avec vous (n’oubliez pas de rester en sécurité).

Conseils pour un sexe virtuel sûr et chaud

Je sais que vous êtes impatient de commencer, mais accrochez-vous mesdames ! Il y a quelques choses à retenir avant de galoper dans ce paradis vert et sauvage de 1 et 0 et de nudité.

Fixez et discutez des limites

Les frontières et les limites sont les pierres angulaires pour passer des moments agréables et sans danger. Parlez à votre partenaire de manière calme et rationnelle avant de devenir plus obscène, afin que vous soyez tous d’accord sur ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas.

Voici quelques sujets que vous voudrez aborder :

  • Contenu et médias : Juste des textos osés ? De la nudité ? Êtes-vous tous les deux prêts à discuter par vidéo et à faire l’amour sur Skype ? Ce sont des choses dont il faut discuter et se mettre d’accord avant que quiconque ne se déshabille.
  • Goûts et limites : Qu’est-ce que vous aimez, qu’est-ce que vous aimez et n’aimez pas, où sont vos limites, et s’agit-il de limites souples (vous n’êtes pas intéressé(e) mais pourriez être ouvert(e) si votre partenaire le souhaite vraiment) ou dures (juste non, à n’importe quoi) ? Il est important d’en parler afin que personne n’ait de mauvaises surprises lorsque son partenaire parle ou partage un fantasme qui déplaît à l’autre.
  • Partager avec les autres : Vous pouvez penser qu’il est acquis que rien de ce que vous envoyez à votre partenaire ne sera partagé par lui avec d’autres personnes, mais il est préférable d’avoir un accord explicite à ce sujet. De cette façon, ils ne pourront pas nier qu’ils savent que c’est mal si le pire devait arriver.

Prenez des précautions de sécurité

Il est généralement préférable de ne s’engager dans tout type de sexe virtuel qu’avec une personne que vous connaissez et en qui vous avez confiance, de préférence une personne avec laquelle vous avez une histoire.

Mais même dans ce cas, vous ne savez jamais exactement ce qui va se passer. Vous pourriez vous séparer, ou de simples accidents pourraient se produire. Nous avons tous entendu des histoires d’horreur où l’on envoie par erreur un nu à la mauvaise personne.

Voici donc quelques conseils pour assurer la sécurité de votre personnage virtuel :

  • Utilisez une application avec un cryptage sécurisé – Le meilleur est un service correctement crypté qui rend beaucoup plus difficile pour les personnes de voler ou d’espionner ce que vous envoyez et recevez. Signal, Telegram et WhatsApp sont trois des plus connus (bien qu’il faille mentionner que WhatsApp est la propriété de Facebook qui, euh, n’a pas exactement un grand palmarès en matière de confidentialité des utilisateurs).
  • Verrouillez vos photos avec un mot de passe – Si vous envisagez de sauvegarder quoi que ce soit, assurez-vous que toutes vos photos sont stockées secrètement quelque part avec un verrouillage par mot de passe dont vous seul connaissez le code. Bien sûr, il est préférable de les supprimer complètement pour des raisons de sécurité, mais la protection par mot de passe est bien mieux que rien.
  • Ne montrez pas votre visage et vos caractéristiques d’identification – Il peut être tentant de montrer votre visage sexy lorsque vous envoyez des nus, mais cela rend l’ensemble moins sûr par nature. Estompez votre visage ou, mieux encore, ne le photographiez tout simplement pas du tout. Il est également judicieux d’estomper ou de ne pas montrer les signes distinctifs que vous pouvez avoir, comme les tatouages ou les taches de naissance. Cela s’applique également à vos antécédents. Veillez à ce qu’il n’y ait pas de photos montrant votre diplôme ou l’annuaire de votre école, par exemple – les gens peuvent découvrir votre lieu de résidence à partir de ce genre de détails !
  • N’envoyez pas de messages texte en état d’ébriété/alcoolique – Être sous l’influence de quelque chose ne vous rend pas seulement moins rationnel ; cela vous rend aussi plus susceptible de faire une erreur. La plupart des histoires du genre « j’ai accidentellement envoyé des photos de mes seins à ma grand-tante » impliquent des substances quelconques. Ne soyez pas cet imbécile.

Créez l’ambiance

Vous ne feriez pas l’amour dans une pièce aux murs vides éclairés par des bandes de lampes fluorescentes (sauf si c’est votre truc, auquel cas, tant mieux pour vous), alors n’espérez pas vous sentir sexy dans une telle pièce. Les mêmes principes s’appliquent ici que dans un appel Zoom de travail. Seulement, vous savez, les résultats sont différents.

Mettez l’accent sur l’éclairage. Peut-être allumer quelques bougies, pétales de rose, huile de massage, lingerie sexy – tout ce qui vous met de bonne humeur. En règle générale, il est bon d’utiliser le même encadrement que celui que vous utiliseriez si vous aviez des relations sexuelles en personne. Cela vous aidera à vous sentir plus à l’aise et naturel, de sorte que la nouveauté du sexe virtuel sera moins un choc.

Les préliminaires

Si votre partenaire est timide, vous devez l’aider à s’y mettre. Réchauffez-la avec des textes et des images suggestifs, ou avec le support de votre choix.

La taquinerie est un élément essentiel du bon sexe virtuel, et c’est plutôt facile, en plus. Donnez-leur juste un avant-goût. Cela peut même être aussi simple que quelques ellipses ici et là …

Vous voyez ? Suggestif.

Amusez-vous avec lui

N’oubliez pas : si le rire gâche l’expérience, vous le prenez trop au sérieux. Le sexe virtuel exige beaucoup de communication et d’honnêteté, mais cela ne signifie pas que vous devez être tout à fait solennel à ce sujet.

Riez des choses qui ont mal tourné et parlez gaiement des parties qui ont bien marché. Cela permet de garder le plaisir tout en vous laissant à tous deux la possibilité de vous améliorer à l’avenir, ce qui est le fondement d’une vie sexuelle virtuelle saine.

Conclusion

Le sexe virtuel a mauvaise réputation, mais tout n’est pas si noir que cela. Au contraire, cela peut être une partie incroyablement amusante et satisfaisante d’une vie sexuelle saine, à la fois pour les personnes dans des relations à distance et simplement comme un moyen de garder les choses chaudes et épicées plus longtemps.

Alors, quelle que soit la façon dont vous le faites, n’oubliez pas de rester en sécurité et de vous amuser !